superstars
  • Accueil
  • Sport
  • Entre le Sénégal et la France, Youssoupha Fall au cœur de la polémique
Sport

Entre le Sénégal et la France, Youssoupha Fall au cœur de la polémique

Le cas de Youssoupha Fall me « pompe la tête » depuis deux ans. Le Sénégal refuse de le libérer et la France insiste. Champion d’Afrique U18 avec le Sénégal en 2012, You n’a toujours pas été clair sur sa décision finale. C’est quand-même bizarre cette affaire.

© Chérif Sadio – Il fait partie des jeunes basketteurs les plus prometteurs de la planète. Son talent et sa taille lui facilent de dompter ses adversaires dans les duels et avec une technicité qui n’est pas offert aux joueurs de plus de 2 mètres. Au micro de Sports à la Une de la Télévision Futurs Média (TFM Sénégal), le Président de la Fédération Sénégalaise de Basketball (FSBB) estime que « Youssoupha Fall peut choisir de ne pas jouer pour le Sénégal, mais il ne peut pas jouer pour la France parce qu’il est qualifié pour jouer avec le Sénégal. », dit-il.

Formé au Seed Academy de Thiès, Fall est actuellement le pivot de Strasbourg où il enchaine des performances dignes de la NBA avec sa grande taille. Et quand Babacar Ndiaye revient sur le cas du jeune basketteur, on y apprend d’autres choses. « On avait d’abord reçu une première correspondance de la fédération française, j’ai dit non. Son agent a écrit, j’ai dit non. », poursuit le Président de Dakar Université Club (DUC).

Pourtant « quand le joueur avait écrit personnellement pour dire qu’il choisissait la France au détriment du Sénégal, en réunion de bureau fédéral nous avons décidé de le libérer en disant qu’un joueur qui ne veut pas jouer pour le Sénégal on n’en veut pas » mais la France avait présenté un dossier de naturalisation au niveau de la FIBA.

Cette demande a été rejetée par la FIBA pour plusieurs raisons », affirme Me Babacar Ndiaye qui révèle que le rejet est dû au fait que Youssoupha « est né de père et de mère sénégalais, il est né au Sénégal, il a appris le basket au Sénégal et il a été champion d’Afrique U18 avant de partir en France. Et que ce serait un précédent dangereux de laisser aux grandes puissances la possibilité de récupérer nos meilleurs éléments. », dit-il.

Donc, à partir de ce moment-là, « la question était définitivement close. », résume-t-il avant de poursuivre que « Youssoupha Fall a été convoqué, qu’il était qualifié même pour le tournoi d’Abidjan (où le Sénégal s’est qualifié pour la Coupe du Monde). », mais « il n’a pas donné les raisons de son absence. », ce qui l’amène à ne « pas tout expliquer, mais il y a beaucoup d’intérêts en jeu, beaucoup de manipulations autour de sa personne. », a laissé entendre l’avocat de formation sur le cas du joueur de 24 ans et 2,21 mètres, à travers le micro de la TFM.

Mais ce qui sème le doute dans ma tête, c’est quand Me Babacar Ndiaye dit que la FSBB « ne le rejette pas », et on va essayer de reprendre contact avec son agent à qui on demande de tout faire pour faire revenir Youssoupha Fall au Sénégal, parce qu’il ne peut pas jouer pour la France. ». Après une écoute attentive, force est d’admettre que le Sénégal avait donc laissé partir ce joyau mais c’est plutôt la FIBA qui a tout recalé pour incompatibilité par rapport à la naturalisation.

© Chérif Sadio.

Related posts

Savions-nous que Metz de Jules Bocandé l’a fait contre Barça ?

Cherif Sadio

Macky Sall : « 2019, c’est mon combat » !

Cherif Sadio

Top buteurs européens : Mbaye Diagne creuse l’écart, retour en force de Messi

Cherif Sadio

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Superstars est le site d'information indépendant lancé en Août 2018 autour d'Alain djiboune avec une équipe éditoriale de plus de 10 journalistes. Le site superstars.sn est ouvert aux contributions de ses abonnés.