superstars
  • Accueil
  • Politique
  • Conseil Constitutionnel : Cinq candidats retenus et deux racalés
International Politique

Conseil Constitutionnel : Cinq candidats retenus et deux racalés

Le Premier Ministre, Boune Abdalah Dione avait-il l’information avant ? Une réponse qui parait positive, puis que le conseil constitutionnel vient de rendre public la liste des candidats provisoires pour la prochaine présidentielle. Ils sont au nombre de cinq (5), comme l’avait annoncé il y a un mois et demi, Mr Dionne.

© Chérif Sadio – Attendue depuis hier, la liste provisoire des candidats devant prendre part à la prochaine élection présidentielle de 2019 a été rendue public par le conseil constitutionnel, ce matin du Lundi 14 Janvier 2019, à Dakar.

Comme par hasard, le Premier Ministre du gouvernement de Macky Sall l’avait annoncé il y a un mois et demi : « Le Président Macky Sall ne fera pas face à plus de cinq (5) candidats. », disait-il. Chose promise, chose due. Le conseil constitutionnel a-t-il reçu des ordres du palais ou de la Primature comme l’annoncent sur toutes les lèvres les opposants au pouvoir du Président sortant, reste à voir la suite des événements, puis que la liste définitive sera rendue public le 20 Janvier prochain.

Pendant ce temps-là, Issa Sall (PUR), Me Madické Niang (Madické 2019), Idrissa Seck (Idy 2019), Ousmane Sonko (Sonko 2019) et Macky Sall (Benno Bokk Yakaar) peuvent dormir tranquillement et commencer leur budget pour la campagne électorale, car la politique au Sénégal rime avec la distribution des billets, à l’exception de quelques partis (il faut le dire).

Par contre, Khalifa Sall et Karim Wade sont recalés et ils pourraient ne pas participer à la présidentielle même s’ils peuvent déposer leurs recours d’ici le 20 Janvier prochain. Sauf que la descente de ce dernier (Karim) fera couler beaucoup d’encre, puis que sa mère est à Dakar depuis hier soir. Accueillie en pompe par les militants du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) dont Madame Woré Sarr, Me Viviane Wade annoncerait le retour très prochain de son fils, Karim accompagné de son mari, Me Abdoulaye Wade, père du candidat du PDS, par ailleurs ancien Président de la République du Sénégal à Dakar. Un retour qui serait en train d’être préparé par les membres de son parti qui soutiennent depuis plusieurs années « qu’il n’y aura pas d’élection sans Karim. », à l’image de Mamadou Lamine Massaly. D’ici le 20 Janvier prochain, beaucoup de choses pourraient se passer et cette élection semble être la plus compliquée de l’histoire politique du pays de Cheikh Anta Diop.

© Chérif Sadio.

Related posts

Affaire Khalifa Sall : Me Bamba Cissé dément Mody Gadiaga

Cherif Sadio

Dakar : Le « Dohantou » de Sonko et de Barth finalement « lacrymogéné »

Cherif Sadio

Fact cheking : Cette information sur Aya Nakamura est fausse

Cherif Sadio

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Superstars est le site d'information indépendant lancé en Août 2018 autour d'Alain djiboune avec une équipe éditoriale de plus de 10 journalistes. Le site superstars.sn est ouvert aux contributions de ses abonnés.