superstars
  • Accueil
  • Musique
  • Musique : Nkulee Dube, une étoile sur les traces de son papa !
Culture International Musique

Musique : Nkulee Dube, une étoile sur les traces de son papa !

Ils ont tué Lucky mais sa fille, Nkulee Dube continue la mission et monte en puissance comme un ouragan. Une confirmation de la parole de son papa qui disait souvent : « Reggae never die ». Artiste, compositrice et interprète, Nkulee Dube fait du pur Reggae. Une musique née de l’expression de la population noire de la Jamaïque, notamment celle des ghettos, en même temps porteur d’un message politique et religieux du « rastafarisme ».

© Chérif Sadio – Son nom, c’est Nkulee Dube, fille de Lucky Dube, le « Roi » incontesté du Reggae africain. Elle dégage presque les mêmes défoulements que son papa. Sa voix, ses interprétations et son énergie orientent directement les pensées vers l’homme qui avait arraché la musique Reggae des mains des jamaïcains après la mort de Bob Marley. Lucky dont la fille suit le chemin a été l’un des premiers artistes à vendre plus d’albums que Mikael Jackson. Ce qui paraissait incroyable à un moment donné de l’histoire de l’industrie musicale. Un succès énorme qui faisait de lui, l’un des artistes le plus écouté, venté, adulé, respecté et accepté de la planète.

La relation entre la musique et son audience doit être comprise comme un processus d’interprétation dynamique et continu: la musique encode le sens, l’auditeur décode ce même sens, et des deux côtés s’engage un processus actif d’interprétation (Hall 1980, Martin 1995). Le reggae a récemment été inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel mondial par l’Unesco. Une très bonne chose, car le message divulgué par le reggae est universel. Il s’adresse aux individus de n’importe quel pays et de n’importe quel continent. Ses paroles sont directes, simples, car ce sont ceux du peuple, ceux que l’on peut comprendre sans éducation de type scolaire.

Comme disait Bob Marley: « les mots que j’emploi sont tellement simple qu’un bébé pourrait les comprendre ». Ce n’est pas pour cela qu’ils n’ont aucun sens ou qu’ils ne sont pas dignes de réflexion, bien au contraire ils remettent en cause tout ce que l’on vous a appris depuis votre naissance, toutes les barrières qui peuvent limiter votre esprit comme la peur de la différence ou bien encore la manipulation politique. Malheureusement, on confond fumer « yamba » (la drogue), prendre du « soum-soum », sexe, délinquance et idéologie Rasta pour ne pas dire reggae.

Lucky Dube avait donné du souffle au reggae africain. Malheureusement, des malfrats l’assassinent lâchement. C’était un jeudi, 18 Octobre 2007 à Johannesburg, alors qu’il accompagnait ses deux enfants de 15 et de 16 ans, chez un de ses oncles. Il aurait été approché par ses imbéciles au moment où il marquait une halte sur une aire de stationnement. Les enquêtes ont par la suite révélé que les malfaiteurs lui avaient demandé les clefs de sa voiture. Mais après tout, il y avait cette ambition de mettre fin à la vie de celui qui fut l’un des « Messagers » de la musique Rasta le plus influent, en Afrique et un peu partout dans le monde.

© Chérif Sadio

Related posts

Niit Doff raille Youssou Ndour après sa prestation à l’investiture de Macky Sall

Cherif Sadio

L’industrie de la musique et la question du « Disque d’Or » au Sénégal

Cherif Sadio

Nouveauté : Hardcore Side lance un featuring avec Daddy Bibson !

Cherif Sadio

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Superstars est le site d'information indépendant lancé en Août 2018 autour d'Alain djiboune avec une équipe éditoriale de plus de 10 journalistes. Le site superstars.sn est ouvert aux contributions de ses abonnés.